Zone de Texte:
Zone de Texte: 2. Méthode Feldenkrais
( > retour)

METHODE FELDENKRAIS : découvrir une autre façon d’être en mouvement….

 

Explorer en conscience : « Si vous savez ce que vous faites, vous pouvez faire ce que vous voulez » (M. Feldenkrais) : la prise de conscience permet de mieux se connaître, sentir, savoir ce que l’on fait pour modifier ses habitudes, ses comportements.

 

« Explorer le mouvement  pour que « l’impossible devienne possible, le possible facile, le facile agréable, l’agréable devienne beau et esthétiquement juste pour soi » (M. Feldenkrais)  : c’est à travers des mouvements lents et de nombreuses variations, toujours à l’écoute du ressenti, que se fait la recherche pour que chacun trouve ses propres possibilités de mouvement, en retrouvant du mouvement là où il n’existait pas ou ne paraissait plus possible…en répartissant mieux le mouvement sur l’ensemble de soi..

 

« Mettre de la qualité dans son mouvement, c’est mettre de la qualité dans sa vie » (M. Feldenkrais)  : ce qui devient important, ce n’est pas la réussite, la performance, l’exploit, mais la qualité dans le mouvement, dans sa justesse, sa fluidité, sa légèreté. Et dans la vie ? Qu’est-ce qui est le plus important ???

 

Apprendre à s’écouter, se respecter : « C’est souvent quand on est pressé, qu’on a peur de ne pas y arriver, qu’on s’y prend n’importe comment, jusque parfois à se faire mal » (Un élève) : prendre le temps de chercher, de s’écouter pour trouver un mouvement juste. Alors, on se respecte, on prend soin de soi, on se préserve, on évite les douleurs … présentes et à venir.

Trouver du plaisir dans le mouvement : retrouver le plaisir de se mouvoir comme  l’enfant, le bébé qui explore, joue et savoure  ses sensations découvertes. Ne plus se focaliser sur les douleurs mais sur ce qui est agréable, facile et apporte du plaisir. Cela demande parfois de remettre en question  l’idée liée à notre culture,  que la douleur  pourrait faire nous du bien.  Découvrir que  c’est en restant dans le plaisir et la facilité du mouvement que l’on progresse le plus est une idée bien connue et pourtant révolutionnaire pour un grand nombre d’entre nous…

Découvrir par soi-même le mouvement qui nous convient, sans référence à un modèle, à une correction,,. c’est aussi  « apprendre à apprendre » , « apprendre à s’écouter » pour devenir plus autonome.

 

Þ Moshé Feldenkrais

 

Þ PCM ou IF

 

Þ Education Somatique

Zone de Texte: LIBRE COURS—Sabine SOUNY 
Zone de Texte: Une méthode pour vous…?